Dans le métier serrurier, c’est quoi la Serrure carénée

Dans le métier serrurier, c’est quoi la Serrure carénée ?

Dans le métier de serrurier, on trouve 4 principaux types d’installation pour une serrure :serrure carénée, serrure en applique, serrure à poignée et serrure à encastrer. La serrure carénée est une serrure en applique renforcée par une poutre verticale dit un capot qui enferme la tringlerie. Ce renfort nécessite que l’emplacement de la serrure reste large : il ne s’installe pas sur des montants de porte étroits. Ce système procure aussi bien un plus grand esthétisme  à la serrure que la simple serrure en applique qu’une meilleure solidité.Deux teintes de couleurs sont offertes à la serrure carénée, soit blanche, soit marron. Le fonctionnement de la serrure carénée, il est semblable à une serrure à applique

Fonctionnement de la serrure carénée

Elle est équipée d’une poignée et d’un crochet et peut s’ouvrir, selon le modèle, de la main droite ou la main gauche. Afin de pouvoir l’ouvrir l’utilisateur pousse la serrure vers l’extérieur, il peut aussi tirer la serrure vers lui. Trois à huit points d’ancrage font parties de  la serrure carénée ce qui permet une bonne sécurité, mais pas plus importante que celle d’une serrure en applique.

Installez vous même la serrure carénée

Un particulier peut poser une serrure carénée tout comme le serrurier qui peut parfaitement  installer la serrure carénée  sur les montants de portes d’entrée  ou au niveau des bâtiments extérieurs. Exceptionnellement pour certains dispositifs blindés qui demandent de l’expertise et un savoir-faire poussé.Une serrure classique carénée coûte environ 200 €. Ce prix peut grimper jusqu’à 500 euros en fonction de niveau de sécurité. Ce coût reste plus important qu’une serrure classique en applique.

 

Dans le métier serrurier, c’est quoi la Serrure carénée

POUR TOUTE DEMANDE D'INFORMATION, VEUILLEZ REMPLIR LE FORMULAIRE CI-DESSOUS :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre Téléphone (obligatoire)

Votre message

captcha

Jean-Paul Berthier