Serrurier entre métier et art

Serrurier entre métier et art!

Il assure le verrouillage et déverrouillage des serrures. Il dompte les métaux pour les transformer en rampe d’escalier, en balcon, en clés, en pièces de charpente, fenêtre… Lui, c’est le serrurier-métallier.

Le serrurier-métallier ne façonne plus uniquement les serrures, les clés et les gonds. Mais ce professionnel  travaille sur tout type de construction métallique. Spécialisé dans la ferronnerie d’art, cet artisan dessine et fabrique des balcons, des portails, des volutes, des feuilles nervurées… Comme Il en assure également la maintenance et l’entretien. Il connaît les différents styles et l’histoire de l’art. Ce qui lui permet de collaborer, sur le chantier, avec le décorateur et l’architecte.

Le serrurier doit répondre aux demandes des clients, mais il travaille aussi en étroite collaboration avec les architectes ou les décorateurs. Le serrurier à son compte gère son personnel, à qui il délègue différentes tâches. Il doit être apte à visualiser dans l’espace et en perspective, aussi il faut avoir le sens de la précision et une aptitude au dessin et à la créativité ainsi il doit apprécier le travail en équipe, sur chantier et en atelier et respecter les règles de sécurité et de protection.

Le métier de serrurier nécessite de la connaissance ?

Le métier de serrurier demande de la polyvalence, du savoir-faire et de la débrouillardise et de l’honnêteté, aussi une bonne condition physique, une habileté manuelle, une bonne coordination des mouvements, de l’ intelligence pratique et du  précision, mais aussi une formation complète!

Qu’est ce qu’il faut faire pour devenir un serrurier ?

Pour devenir un serrurier on vous informe que la formation du serrurier débute à la fin de la classe de 3e : il existe 2 CAP accessibles avec un apprentissage (ferronnerie d’art et serrurier métallier). Ensuite, l’étudiant peut poursuivre sa formation avec le bac pro technicien en chaudronnerie industrielle ou bien le bac pro ouvrage du bâtiment et métallerie ou aussi le bac STI génie mécanique ou encore le BP serrurerie. Après le BAC, l’étudiant continue sa formation avec un BTS constructions mécaniques ou un BTS réalisation d’ouvrages chaudronnés. S’i le serrurier souhaite s’installer à son compte, une licence pro sciences humaines et sociales lui permettra de gérer une entreprise, il va gérer  la comptabilité, les stocks et les salariés. Aujourd’hui, environ 1 000 artisans exercent ce métier en France. Donc on peut dire que c’est un domaine très intéressant.

 voici une vidéo qui va vous donner une idée sur le travail de serrurier:


Serrurier entre métier et art!

POUR TOUTE DEMANDE D'INFORMATION, VEUILLEZ REMPLIR LE FORMULAIRE CI-DESSOUS :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre Téléphone (obligatoire)

Votre message

captcha

Jean-Paul Berthier